Mes premiers points – Blog de couture: Vol 19 – Examen

4 mins read
Bien!
Aujourd’hui, je viens vous dire ce que j’ai trouvé le dernier livre que j’ai lu: Flight 19.
SYNOPSIS:
5 décembre 1945. La Seconde Guerre mondiale est terminée et tous les soldats veulent rentrer chez eux. Cinq avions TBM Avenger décollent de la base de Fort Lauderdale pour une simple mission de formation dans l’océan, mais après une série de difficultés et de mauvaises décisions, ils disparaissent sans laisser de trace.
Après quelques heures, un avion de sauvetage, parti à sa recherche, ne revient pas. Après quelques jours pénibles où un gros appareil est articulé, tout l’équipage du vol 19 est laissé pour mort.
Le lendemain de Noël, le frère d’un des disparus reçoit un télégramme: “Vous avez été mal informé sur moi, je suis bien vivant”.
Y avait-il des survivants du vol 19? Qu’est-il arrivé à ces vingt-sept personnes et à ces six avions?

Ponseti nous donne une merveille de papier.
Je serai honnête et je commencerai par dire que la seule chose qui a retenu mon attention dans ce livre est qu’il raconte une histoire basée sur des événements réels que je ne connaissais pas.
Le 5 décembre 1945, le vol 19, composé de 5 avions Avenger, est parti en formation et n’est jamais revenu, pendant un certain temps, on a cru que personne n’avait survécu jusqu’à ce qu’un télégramme prouve le contraire.
José Antonio Ponseti, auteur de ce livre, raconte de manière sublime et pratiquement minute par minute, les événements survenus ce jour tragique. La lecture est agile et rapide, c’est un livre qui vous piège dans l’histoire sans que vous en soyez conscient.
Vous vous connectez rapidement à la situation, aux personnages et vous n’avez aucun mal à imaginer l’incertitude des pilotes, l’espoir des compagnons et l’angoisse que les familles ont dû traverser, il est donc difficile de ne pas ressentir d’impuissance et de tristesse à travers ses pages.
Je dois avouer, je ne sais pas pour le meilleur ou pour le pire, que j’ai lu le vol 19 avec un peu d’angoisse et que j’ai versé plus qu’une larme.
Quand j’ai commencé à lire le livre, je savais déjà que quelque chose de terrible allait se produire, mais je découvrais comment tout ce qui aurait pu mal tourner, s’est mal passé, comment ils étaient si près d’une fin heureuse et si loin en même temps, c’était difficile pour moi. Il semble que le vol 19 était prédestiné à l’échec avant même le décollage.
En conclusion, ce livre que j’ai commencé à lire avec de sérieux doutes et avec peu d’enthousiasme a fini par me conquérir alors que je venais de terminer la lecture des premiers chapitres. J’ai adoré le vol 19 et j’ai tous les bulletins de vote pour devenir ma meilleure lecture cette année.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Histoire précédente

Mes premiers points - Blog de couture: Concours Milbby de la galerie Meninas Madrid

Histoire suivante

Mes premiers points - Blog de couture: Organisation des boutons avec le selfpackaging

Latest from Couture